pharo-users@lists.pharo.org

Any question about pharo is welcome

View all threads

grants Master Internship / offres de stage Master

PB
Pierre Bommel
Wed, Feb 3, 2021 5:59 PM

(sorry for redundancies)

Hello, Bonjour, Hola,

We are looking for a Master internship to work on Cormas, a simulation
platform (https://github.com/cormas/cormas , or see here for our
presentation at ESUG: https://hackmd.iscpif.fr/GGwvzBFqRASE5zCzlRwArQ?view).
Nous recherchons un stagiaire de Master pour travailler sur Cormas, une
plateforme de simulation (https://github.com/cormas/cormas , cf. notre
présentation à ESUG: https://hackmd.iscpif.fr/GGwvzBFqRASE5zCzlRwArQ?view).
Estamos buscando un estudiante de Maestría para trabajar en Cormas.

Voici l'annonce en français (in English below) :
https://www.hdigitag.fr/fr/les-offres-de-stage-digitag/

*Simulation participative de la gestion des ressources renouvelables
dans des environnements hybrides*

*Mots-clé*: Simulation participative, Computer Vision , Smalltalk,
Cormas

  * *Durée souhaitée du stage (nombre de mois):*8
  * *Date de début du stage*: 1/02/2021
  * *Unité de recherche*: Green, Cirad
  * *Contact*: Bommel Pierre : bommel@cirad.fr
  * *#DigitAg*: Axe 2 : Innovations en agriculture numérique, Axe 6
    : Modélisation et simulation (systèmes de production agricole) /
    Challenge 1 :  Le challenge agroécologique, Challenge 2 :  Le
    phénotypage rapide, Challenge 6 :  La gestion des territoires
    agricoles, Challenge 7 :  Intégration de l’agriculture dans les
    chaînes de valeur, Challenge 8 : Développement agricole au Sud

L’ambition d’éliminer les interfaces physiques qui permettent
l’interaction avec les machines est une idée ancienne dans le monde
de l’informatique qui a pris plusieurs directions. La plus
emblématique pour le grand public a émergé en 2005 sous le nom de
“projet Natal” repris et démocratisé par Microsoft dans sa dernière
version baptisée “Azure Kinect” (2019). Ce capteur détecte les
mouvements et les objets dans le champ de vision de l’utilisateur
pour produire des résultats dans un logiciel. Il a été abondamment
détourné et enrichi depuis ses débuts grand public pour permettre de
nouvelles manières d’interagir avec les machines.

Par ailleurs, le groupe de chercheurs à l’origine de la création
d’une plateforme de modélisation à base d’agents baptisée Cormas [1]
fait actuellement face à des besoins accrus d’interactivités dans
les simulations participatives. Basée sur le langage Smalltalk,
Cormas est développée depuis la fin des années 1990 par une équipe
fortement interdisciplinaire. Au-delà des usages traditionnels de la
modélisation agents, Cormas se démarque des autres plateformes par
des processus originaux de modélisation : l’approche ComMod (pour
Companion Modeling : modélisation d’accompagnement [2]), qui vise à
proposer des outils permettant de participer activement à la
conception d’un modèle, mais aussi de s’immerger dans des situations
de jeux interactifs. Le jeu (de plateau ou informatisé) sert alors
de support pour échanger sur une situation vécue.

En 2012, pour la première fois, l’équipe utilisait un
video-projecteur à ultra-courte focale pour projeter sur une table
un plateau de jeu. Ce simple changement a induit des comportements
radicalement différents leur permettant une interaction beaucoup
plus naturelle avec les simulations informatisées. En outre, la
configuration spatiale des acteurs favorise les interactions
sociales. Mais jusqu’à aujourd’hui, la saisie manuelle par
l’animateur des décisions prises par les joueurs reste nécessaire ce
qui réduit la fluidité et la spontanéité des interactions.

L’équipe en charge du développement de Cormas souhaite investiguer
les possibilités offertes par les nouvelles applications liées à la
détection d’objets et de mouvements en portant un prototype de
simulation participative dans le champ de la simulation hybride
entre modèle informatique et jeu physique. Ce travail de preuve de
concept appliqué au modèle ReHab (modèle école de ComMod)
nécessitera de mettre au point des méthodes de détection fiables
d’objets physiques pour être intégrées dans le calcul du nouvel état
simulé.

Aujourd’hui, Cormas s’appuie sur Pharo (Smalltalk open-source).
Cette solution est développée par l’INRIA et par un consortium de
chercheurs et d’industriels. La communauté dynamique propose un
ensemble de packages permettant de mutualiser le développement de
fonctionnalités qui pourraient être mobilisées pour proposer un
prototype pour des simulation participative et la détection d’objets

English : https://www.hdigitag.fr/en/digitag-master2-internship-offers/

*Participatory simulation of renewable resource management in hybrid
environments*

  * *Keywords*: Participatory simulation, Computer Vision ,
    Smalltalk, Cormas
  * *Duration*: 8 months
  * *Desired start date*: 1/02/2021
  * *Research Unit*: Green, Cirad
  * *Contact*: Bommel Pierre – bommel@cirad.fr
  * *#DigitAg*: Axe 2,Axe 6 – Challenge 1,Challenge 2 ,Challenge 6
    ,Challenge 7, Challenge 8

The ambition to remove the physical interfaces that allow
interactions with computers is an old idea in the IT world that took
several directions. The most emblematic one for the general public
emerged in 2005 under the name of “Project Natal” taken up and
democratized by Microsoft in its latest version called “Azure
Kinect” (2019). This sensor detects movements and objects in the
user’s field of vision to produce results in softwares.  It has been
abundantly diverted and enriched since its beginnings for the
general public to allow new ways of interacting with computers.

In addition, the group of researchers behind the development of an
agent-based modeling platform called Cormas [1] is currently facing
increased needs for interactivity in participatory simulations.
Based on the Smalltalk language, Cormas has been developed since the
late 1990s by a highly interdisciplinary team. Beyond the
traditional uses of agent modeling, Cormas differs from other
platforms by innovative modeling processes: the ComMod approach
(Companion Modeling [2]), which aims to provide tools to actively
participate in the design of a model, but also to immerse oneself in
interactive game situations.  The game (board or computer game) is
then used as a support to exchange on a real-life situation.

In 2012, for the first time, the team used an ultra-short focal
projector to project a game board on a table. This simple change
induced radically different behaviors of the actors allowing them to
interact more naturally with computer simulations. In addition, the
spatial configuration of the actors favors social interactions.  But
until today, manual input by the facilitator of the decisions taken
by the players remains necessary, which reduces the fluidity and
spontaneity of interactions.

The team in charge of Cormas’ development wishes to investigate the
possibilities offered by new opportunities related to the detection
of objects and movements by bringing a prototype of participatory
simulation in the field of hybrid simulation between computer model
and physical game.This proof of concept work applied to the ReHab
model (ComMod’s school model) will require the development of
reliable detection methods for physical objects to be integrated
into the calculation of the new simulated state.

Today, Cormas relies on Pharo (an open-source Smalltalk).  This
solution is implemented by INRIA and a consortium of researchers and
industrialists. The dynamic community proposes a set of packages
allowing to mutualize the development of functionalities that could
be mobilized to propose a prototype for participative simulation and
object detection
(sorry for redundancies) Hello, Bonjour, Hola, We are looking for a Master internship to work on Cormas, a simulation platform (https://github.com/cormas/cormas , or see here for our presentation at ESUG: https://hackmd.iscpif.fr/GGwvzBFqRASE5zCzlRwArQ?view). Nous recherchons un stagiaire de Master pour travailler sur Cormas, une plateforme de simulation (https://github.com/cormas/cormas , cf. notre présentation à ESUG: https://hackmd.iscpif.fr/GGwvzBFqRASE5zCzlRwArQ?view). Estamos buscando un estudiante de Maestría para trabajar en Cormas. Voici l'annonce en français (in English below) : https://www.hdigitag.fr/fr/les-offres-de-stage-digitag/ *Simulation participative de la gestion des ressources renouvelables dans des environnements hybrides* *Mots-clé*: Simulation participative, Computer Vision , Smalltalk, Cormas * *Durée souhaitée du stage (nombre de mois):*8 * *Date de début du stage*: 1/02/2021 * *Unité de recherche*: Green, Cirad * *Contact*: Bommel Pierre : bommel@cirad.fr * *#DigitAg*: Axe 2 : Innovations en agriculture numérique, Axe 6 : Modélisation et simulation (systèmes de production agricole) / Challenge 1 :  Le challenge agroécologique, Challenge 2 :  Le phénotypage rapide, Challenge 6 :  La gestion des territoires agricoles, Challenge 7 :  Intégration de l’agriculture dans les chaînes de valeur, Challenge 8 : Développement agricole au Sud L’ambition d’éliminer les interfaces physiques qui permettent l’interaction avec les machines est une idée ancienne dans le monde de l’informatique qui a pris plusieurs directions. La plus emblématique pour le grand public a émergé en 2005 sous le nom de “projet Natal” repris et démocratisé par Microsoft dans sa dernière version baptisée “Azure Kinect” (2019). Ce capteur détecte les mouvements et les objets dans le champ de vision de l’utilisateur pour produire des résultats dans un logiciel. Il a été abondamment détourné et enrichi depuis ses débuts grand public pour permettre de nouvelles manières d’interagir avec les machines. Par ailleurs, le groupe de chercheurs à l’origine de la création d’une plateforme de modélisation à base d’agents baptisée Cormas [1] fait actuellement face à des besoins accrus d’interactivités dans les simulations participatives. Basée sur le langage Smalltalk, Cormas est développée depuis la fin des années 1990 par une équipe fortement interdisciplinaire. Au-delà des usages traditionnels de la modélisation agents, Cormas se démarque des autres plateformes par des processus originaux de modélisation : l’approche ComMod (pour Companion Modeling : modélisation d’accompagnement [2]), qui vise à proposer des outils permettant de participer activement à la conception d’un modèle, mais aussi de s’immerger dans des situations de jeux interactifs. Le jeu (de plateau ou informatisé) sert alors de support pour échanger sur une situation vécue. En 2012, pour la première fois, l’équipe utilisait un video-projecteur à ultra-courte focale pour projeter sur une table un plateau de jeu. Ce simple changement a induit des comportements radicalement différents leur permettant une interaction beaucoup plus naturelle avec les simulations informatisées. En outre, la configuration spatiale des acteurs favorise les interactions sociales. Mais jusqu’à aujourd’hui, la saisie manuelle par l’animateur des décisions prises par les joueurs reste nécessaire ce qui réduit la fluidité et la spontanéité des interactions. L’équipe en charge du développement de Cormas souhaite investiguer les possibilités offertes par les nouvelles applications liées à la détection d’objets et de mouvements en portant un prototype de simulation participative dans le champ de la simulation hybride entre modèle informatique et jeu physique. Ce travail de preuve de concept appliqué au modèle ReHab (modèle école de ComMod) nécessitera de mettre au point des méthodes de détection fiables d’objets physiques pour être intégrées dans le calcul du nouvel état simulé. Aujourd’hui, Cormas s’appuie sur Pharo (Smalltalk open-source). Cette solution est développée par l’INRIA et par un consortium de chercheurs et d’industriels. La communauté dynamique propose un ensemble de packages permettant de mutualiser le développement de fonctionnalités qui pourraient être mobilisées pour proposer un prototype pour des simulation participative et la détection d’objets *English* : https://www.hdigitag.fr/en/digitag-master2-internship-offers/ *Participatory simulation of renewable resource management in hybrid environments* * *Keywords*: Participatory simulation, Computer Vision , Smalltalk, Cormas * *Duration*: 8 months * *Desired start date*: 1/02/2021 * *Research Unit*: Green, Cirad * *Contact*: Bommel Pierre – bommel@cirad.fr * *#DigitAg*: Axe 2,Axe 6 – Challenge 1,Challenge 2 ,Challenge 6 ,Challenge 7, Challenge 8 The ambition to remove the physical interfaces that allow interactions with computers is an old idea in the IT world that took several directions. The most emblematic one for the general public emerged in 2005 under the name of “Project Natal” taken up and democratized by Microsoft in its latest version called “Azure Kinect” (2019). This sensor detects movements and objects in the user’s field of vision to produce results in softwares.  It has been abundantly diverted and enriched since its beginnings for the general public to allow new ways of interacting with computers. In addition, the group of researchers behind the development of an agent-based modeling platform called Cormas [1] is currently facing increased needs for interactivity in participatory simulations. Based on the Smalltalk language, Cormas has been developed since the late 1990s by a highly interdisciplinary team. Beyond the traditional uses of agent modeling, Cormas differs from other platforms by innovative modeling processes: the ComMod approach (Companion Modeling [2]), which aims to provide tools to actively participate in the design of a model, but also to immerse oneself in interactive game situations.  The game (board or computer game) is then used as a support to exchange on a real-life situation. In 2012, for the first time, the team used an ultra-short focal projector to project a game board on a table. This simple change induced radically different behaviors of the actors allowing them to interact more naturally with computer simulations. In addition, the spatial configuration of the actors favors social interactions.  But until today, manual input by the facilitator of the decisions taken by the players remains necessary, which reduces the fluidity and spontaneity of interactions. The team in charge of Cormas’ development wishes to investigate the possibilities offered by new opportunities related to the detection of objects and movements by bringing a prototype of participatory simulation in the field of hybrid simulation between computer model and physical game.This proof of concept work applied to the ReHab model (ComMod’s school model) will require the development of reliable detection methods for physical objects to be integrated into the calculation of the new simulated state. Today, Cormas relies on Pharo (an open-source Smalltalk).  This solution is implemented by INRIA and a consortium of researchers and industrialists. The dynamic community proposes a set of packages allowing to mutualize the development of functionalities that could be mobilized to propose a prototype for participative simulation and object detection